top of page

Galerie des Offices, Académie, Palais Pitti... : comment faire un choix parmi tous les musées incontournables de Florence ?

Dernière mise à jour : 29 mai

Florence, joyau culturel de l'Italie, abonde en musées renfermant des trésors de l'art pictural et sculptural. Même après la lecture de guides papier, les choix peuvent s’avérer compliqués. Alors comment faire pour s’y retrouver parmi toutes ces propositions et choisir une ou des visites qui vous correspondent ? Je vous donne ici quelques pistes de réflexion pour les musées incontournables de Florence.


  • Galerie des Offices : l'essentiel à ne pas manquer


Naissance de Vénus, Botticelli, Galerie des Offices
La Naissance de Vénus, Botticelli, Galerie des Offices

C’est le musée phare de Florence, l’Incontournable avec un grand I. Vous y trouverez de la peinture de l’époque gothique jusqu’au baroque, en passant par les grands chefs-d’œuvre de la Renaissance. Vous y croiserez Botticelli et sa Vénus, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Caravage et sa Méduse, et plein d’autres. 

Et pour ne rien gâcher, la galerie est à couper le souffle et votre balade sera ponctuée de vues imprenables sur la coupole, les rives de l’Arno et le Ponte Vecchio.

Bref, vous en prendrez plein la vue !


Le petit moins : le prix du billet d’entrée n’est pas donné et les salles sont souvent bondées.



  • L'Académie : à la rencontre du "David" de Michel-Ange


David, Michel-Ange, Académie
David, Michel-Ange, Galerie de l'Académie

C’est là que vous verrez le “beau David” (c’est le petit nom que je lui ai donné) de Michel-Ange, qui est un chef d'œuvre absolu, ainsi que les quatre incroyables esclaves du même artiste. Honnêtement, juste pour eux la visite vaut la peine. La beauté des sculptures, la mise en scène dans la galerie, tout est fait pour les mettre en valeur. 

Mais ce n’est pas tout ! A l’académie vous verrez aussi une magnifique collection d’instruments de musique, une belle gypsothèque qui regroupe les modèles en plâtre de grands artistes du 19è siècle et tout un tas de tableaux de l’époque gothique. Bref, c’est un meltingpot de plein d’arts différents, donc impossible de se lasser.


Le petit moins : Comme pour les Offices, en haute saison les salles sont bondées. Pensez à réserver à l’avance !



  • Palais Pitti : entre galeries et jardin


Jardin Boboli, Palazzo Pitti, fontaine
Fontaine de Neptune, Jardin de Boboli

Deux galeries de peinture et un jardin. C’est que vous réserve l’imposant Palais Pitti. Dans la galerie palatine vous plongerez dans la peinture de la Renaissance (si vous êtes fan de Raphaël, c’est là qu’est conservée la plus grande collection de tableaux du maître) et c’est dans la galerie d’art moderne que vous aurez une idée de l’art des XIXe et XXe siècles florentins (pour changer un peu d’époque, ça fait du bien parfois).

Mais surtout il y a cet immense jardin, rempli de fontaines, de passages secrets et de belles vues sur la ville. Idéal si vous n’avez pas envie de vous enfermer dans un musée toute la journée !


Le petit moins : L’accrochage ! Dans la galerie Palatine, les tableaux sont partout sur les murs et quand on ne s'y connait pas bien, ça peut être un peu effrayant et décourageant. Mon conseil : faites appel à un guide pour démêler tout ça. 


  • Palazzo Vecchio : entre histoire et symbolisme


Salon 500, Palazzo Vecchio, fresques, plafond suspendu
Salon des 500, Palazzo Vecchio

Préparez-vous, je ne vais pas être objective du tout pour celui-là parce que c’est mon musée préféré ! Déjà parce que c'est beau et vraiment impressionnant (je vous mets au défi de ne pas rester bouche bée à l’entrée de la première salle du palais (cf photo)), mais surtout parce que Histoire et mythologie se mélangent pour faire de ce palais un pur produit de propagande politique. Et donc pour la fan d'iconographie que je suis (l'iconographie c'est l'étude de ce que raconte une œuvre), le Palazzo Vecchio c'est un peu le rêve. C’est plein de métaphores et de symboles, c'est chargé (dans le bon sens du terme), ça s'entremêle, bref ! C’est un magnifique casse-tête artistique. Parfait pour les amateur.trices d’Histoire et d’histoires.


Le petit moins : Il n’y en a pas… (Je vous avais dit que je n’étais pas objective)



Je ne parlerai volontairement pas du complexe de la Cathédrale de Santa Maria del Fiore parce que je considère que c’est un peu à part et je reste convaincue que l’extérieur est plus impressionnant que l’intérieur (surtout avec le baptistère en rénovation au moment où j’écris ces mots).



J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair parmi cet éventail de musées riches et variés, chacun offrant une expérience unique. Que vous soyez amateur.trice d'art, d'histoire ou simplement curieux.se de découvrir la culture florentine, ces musées sauront combler vos attentes ! Et si vous voulez une visite guidée privée d’un de ces musées, contactez-moi ici.



PS : Je vous parlerai dans un prochain article des musées qui ne font pas partie des "incontournables" mais qui renferment de beaux trésors cachés. Donc si vous ne voulez pas manquer les prochains articles, inscrivez-vous à la newsletter sans plus tarder.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page