top of page

L’Epiphanie et la tradition de la Befana 

Le 6 janvier c’est la fête de l’Epiphanie (qui célèbre la visite des Rois Mages à l’enfant Jésus) et comme toutes les fêtes religieuses, en plus d’être un jour férié, elle est accompagnée de son lot de traditions. A Florence par exemple, le cortège des Rois Mages est très attendu, avec plus de 700 participants, une crèche vivante et tout plein de florentins en costume d’époque.


Mais aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une autre tradition, italienne cette fois-ci : celle de la Befana.


La Befana, c’est qui ?


"La befana vien di notte con le scarpe tutte rotte..."

(Traduction = "La befana vient de nuit avec ses chaussures toutes abimées...")

Comptine italienne


La Befana, c’est cette vieille dame qui est souvent représentée comme une gentille sorcière avec son long nez crochu, son chapeau pointu et son baluchon, qui entre dans les maisons  dans la nuit du 5 au 6 janvier pour offrir des bonbons aux enfants. Mais attention, seulement pour les enfants sages ! Les autres auront droit à du charbon (qui s'est transformé aujourd’hui en de bonnes réglisses).


La veille au soir, les enfants auront pris soin de poser une grande chaussette près de la cheminée (mais bon, comme le Père Noël, la Befana trouvera toujours le moyen d’arriver quand bien même il n’y aurait pas de cheminée), et de lui laisser une assiette avec quelques biscuits, une orange et, parfois, un petit verre de vin. Le matin, ils et elles trouveront leur chaussette remplie de bonbons ou de charbon, les biscuits grignotés et le verre de vin vidé. Je n’ose imaginer l’état de la pauvre Befana après sa tournée des maisons…



Les origines 


Mais quel est le rapport avec l’épiphanie me direz-vous ? Dans la tradition chrétienne, lors de leur voyage jusqu’à Bethléem, les Rois Mages se perdent un peu en route et comme tout le monde, ils demandent leur chemin à une vieille dame, lui expliquant qu’ils sont un peu pressés parce qu’ils vont célébrer le nouveau roi des chrétiens. Pour la remercier, les Rois Mages lui proposent de les accompagner mais gênée, elle refuse. Quelques heures plus tard, elle se rend compte de l’occasion perdue alors elle attrape son baluchon, le remplit de sucreries et part à la recherche des trois hommes, qu’elle ne rattrapera jamais. Elle décide alors de distribuer ses friandises aux enfants qu’elle rencontre sur son passage, en espérant que l’un d’eux soit l’enfant Jésus.



Aujourd’hui, l’épiphanie et donc l’arrivée de la Befana représente la fin de la période des fêtes avec le proverbe “Epifania le feste porta via” (traduction: “L’Epiphanie emporte les fêtes avec elle”). Les italiens défont leur sapin, se mettent au régime et attendent décembre prochain pour tout recommencer !


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page